Vente

Bienvenue sur mon site. Les œuvres sont disponibles à la vente. Contactez-moi pour connaître le prix des œuvres.

Vous pouvez recevoir par mail les nouveaux posts de ce blog en cliquant ici : Souscrire à Flous Artistiques par email

22 novembre 2016

Orient-Express

L'esprit des voyages, les rêveries qu'ils suscitent, la douce chaleur au milieu des froidures de l'hiver… J'ai pris beaucoup de plaisir à réaliser ce pastel, sur papier Mi-teintes Touch blanc, essentiellement à l'aide de mes nouveaux bâtons Prismacolor Nupastel et crayons pastel Conté
Orient-Express   :::   pastel sec - 32x32cm

7 novembre 2016

Parfum cassis

Ceux qui, comme moi, ont exposé à la Biennale Internationale Pastel d'Opale en mars se sont vu remettre généreusement par Sennelier un stock conséquent de Pastelcard. L'occasion pour moi de mettre de coté mes supports atypiques et de me faire un trip revival en utilisant se papier. Comme souvent, certaines zones ont besoin d'être abondamment nourries avant d'être "disponibles" pour l'effet souhaité. Commence alors un jeu de billard à trois bandes entre le papier, la couleur et le fixatif. Mon meilleur allié est alors le Carré Conté dont le seul défaut est d'être disponible dans un nombre  très limité de couleurs. Mais plus qu'avec tous les autres (j'essaye actuellement les Prismacolor Premier NuPastel Firm Pastel Color Sticks, qui ne sont pas si "firm"), je peux obtenir cet aspect rugueux qu'on trouve ici sur le fond corail.
Parfum cassis   :::   pastel sec - 32x44cm

22 août 2016

Sur le canal

Besoin de changer d'air, je laisse de côté les paysages pour quelque temps et je vais proposer des pastels dont le sous-titre pourrait être : LA BELLE VIE. Moments fugaces, souvenirs tendres, belles situations… Pour m'éloigner de l'anecdotique, les personnages resteront anonymes.
Voici le premier, réalisé sur Pastelcard gris-bleu.
Sur le canal   :::   pastel sec - 40x30cm


4 juillet 2016

Le bel automne

Pastel peint sur Canson Mi-Teintes Touch collé sur un panneau de bois. Exceptionnellement, j'ai utilisé un papier teinté, mais j'ai recouvert certaines zones de poudre de pastel étalé à l’aide d'un pinceau humidifié à l'alcool ménager. Le grain du papier, régulier, permet d'alterner pastels tendres et pastels durs pour obtenir des zones riches en nuances. Sauf sur certaines zones (comme le sol herbeux, au premier plan), où je tire parti de la saturation du support pour donner un aspect "gras", proche de la peinture à l'huile.
Le bel automne ::: pastel - 43x33cm

24 juin 2016

Montreuil, du chemin De L'Epte

Je reviens pour la sixième fois sur ce sujet. Ce paysage est harmonieux, j'adore aller y balader Lili-the-dog. J'ai voulu mettre en pratique certaines techniques que j'ai expérimentées sur de plus petits formats : carton gris avec imprimatur blanc, jeu des pastels durs et des pastels tendres, fixatif utilisé sans limites…
Montreuil, du chemin De L'Epte   :::   pastel sec - 39x29cm

14 juin 2016

Arthur

Quatre mois depuis mon dernier post ! J'ai enfilé quelque temps mon casque de menuisier pour réaménager ma cuisine, je suis parti exposer à Villepinte, au Salon du pastel Grand Sud, entre autres… Et j'ai beaucoup observé ce que faisaient les confrères. Différents tropismes s'expriment, comme le portrait ethnique ou les vieilles voitures rouillées. Le paysage  est une tendance lourde, où j'ai beaucoup œuvré, paysages où la profondeur est exprimée par une route fuyant vers l'horizon, une rivière partageant l'espace… Tout à ces interrogations, je me suis  remis en selle en réalisant ce portrait.
Arthur   :::   pastel sec - 37x47cm

17 février 2016

Un 14 juillet…

Je termine le cycle des quatre saisons avec ce tableau consacré à l’été. Les quatre œuvres, une fois encadrées, mesurent 90 cm de long, une dimension limite pour être exposé dans un salon de pastelliste. Mais travailler sur un si grand format a été une expérience très agréable où j’ai eu tout loisir de jouer avec les couleurs, de les superposer à l’infini (vive le carton et ses deux couches de peinture acrylique blanche !), et d’observer les interactions produites. Outre le droit à l’erreur procuré par ce médium (si une zone me déplait franchement, je la recouvre d’un peu de peinture blanche à l’aide du rouleau…), les irrégularités de la surface permettent un travail sur plusieurs niveaux, une couleur étalée à l’eau ou au tissu remplira les creux alors que le pastel effleurant le support n’apparaîtra que sur les bosses. L’usage des pastels les plus tendres – merveilleux Schmincke –, combiné à des carrés Conté (le pastel qui adhère partout), me permet également de transformer la surface en espace vivant.
Didier Boutet pastelliste
Un 14 juillet…   :::   pastel sec - 70x51cm

24 janvier 2016

Un jardin du Vexin

Je poursuis avec ce tableau l'illustration des quatre saisons. Même taille que les précédents, qui illustraient l’automne et l’hiver ; j'aimerais exposer la série complète cette année. J'ai consacré plus de temps que d'habitude à la composition de l'œuvre. J’ai finalement "interprété” mon jardin (pas de trous dans les haies !). La taille importante des tableaux permet de s'immerger complètement dans l'ambiance. Il est plutôt jouissif de zoomer dans l'image pour se perdre dans les petits recoins et les fignoler.
Tout en peignant, j'essaye de garder à l'esprit la cohérence de l'image. Ne pas laisser de coin déshérité, vérifier le dialogue interne entre les différentes parties du tableau…
Didier Boutet pastel  Flous artistiques
Un verger du Vexin   :::   pastel sec - 70x51cm